John Palacin candidat avec Unis Pour Luchon

Nous sommes fiers d’annoncer deux nouveaux candidats sur la liste d’Unis pour Luchon: John Palacin et Célia Paludetto. Rejoignez-nous le samedi 18 janvier 2020, à 18 heures, au Pavillon Normand pour la présentation de la liste complète pour les prochaines municipales.

Le conseiller régional John Palacin, a répondu aux questions de La Dépêche dont vous trouverez un extrait ci-dessous. Bonne lecture et à samedi prochain!

Qu’est ce qui vous a décidé ?

Les gens, en ville, déplorent les dissensions, les vieilles querelles. Je crois qu’ils ne veulent plus de division, mais plutôt un rassemblement des énergies. Je crois que Gérard Subercaze propose une politique pour la ville tout à fait inédite. D’abord, c’est un chef d’entreprise, avec du pragmatisme et un sens des projets. Son équipe, ensuite, réunit des personnes aux sensibilités politiques diverses. Des gens qui ont accepté de mettre de côté ce qui les distingue pour se rassembler autour des intérêts de Luchon. J’ai aussi été frappé par la convivialité et la bonne entente de cette équipe.

Vous avez pourtant été élu de Louis Ferré pour deux mandatures ?

J’ai essayé, cela n’a pas marché. Je suis resté au conseil municipal car cela me permettait d’agir par le biais du Pays Comminges Pyrénées. J’ai pu travailler sur le bois, les énergies renouvelables, les filières agricoles locales… Aujourd’hui, la vie politique, ce n’est pas quelqu’un qui décide tout seul. Je crois qu’il faut agir en concertation, avec les associations, les syndicats professionnels… Pour que les décisions s’appliquent bien, il faut qu’elles soient partagées. Prenons aussi l’exemple du Luchon Aneto Trail. En quelques années, une association composée de gens engagés a réussi à créer un évènement important qui lance la saison d’été dès les premiers jours de juillet. Ce sont des choses que la politique doit soutenir, plutôt qu’initier. Il y a un vrai progrès à faire.

Quelques-unes de vos propositions ?

Nous allons beaucoup travailler sur le quotidien. Je pense à la santé, évidemment, qui est une priorité majeure avec la culture qui doit faire l’objet d’actions ambitieuses. Il y a également la question du projet de ville, avec la volonté d’une ville propre, aérée et moderne, dans le respect de l’environnement, en ne se préoccupant pas que du centre-ville mais de tous les quartiers. Les Thermes, aussi, il ne faut pas prendre une décision dans la précipitation mais privilégier une décision durable et équilibrée d’un point de vue industriel et commercial. Enfin, les jeux Olympiques s’installeront en 2024. La région Occitanie fait de l’ambition olympique une priorité. Luchon a de gros atouts, avec le Centre de rééducation fonctionnelle, le plateau d’oxygénation à Superbagnères, les thermes et enfin son environnement naturel exceptionnel. Il faudra s’inscrire dans cette ambition pour que le sport reste l’un de nos points forts.

Retrouvez l’article complet sur le site de La Dépêche du Midi.